Démarches pédagogiques

Les étapes des évènements initiaux dans une séquence

Première étape « sensibilisation »

À partir d’un document iconographique, d’un geste, d’une question, d’un mot, d’un dessin, d’une photo, d’un objet, etc, cette étape qui ouvre la séance, sert à stimuler la curiosité, les connaissances acquises et la mémoire des apprenants, ainsi qu’à déclencher le désir d’en savoir plus sur le sujet de la séquence.

Deuxième étape « conceptualisation »

Il s’agit de l’étape où les apprenants doivent formuler une règle à partir des informations fournies par l’analyse du corpus. On offre donc aux apprenants le plaisir dû à la satisfaction de la découverte. Le corpus peut être assez varié, même si le texte est souvent employé.

Le rôle de l’enseignant est d’encourager les apprenants, et de conclure ou de compléter la règle retenue par eux.

Troisième étape « Systématisation »

Cette étape permet à l’apprenant de fixer les structures conceptualisées précédemment afin de pouvoir les réemployer spontanément dans le cadre d’une communication authentique. Les exercices lacunaires ou de transformation qui peuvent s’effectuer à l’écrit ou à l’oral mais qui ont pour base un support écrit sont souvent proposés pendant cette étape.

Tâche finale

Avant de se lancer dans des séquences précises, l’enseignant doit toujours avoir une tâche finale qui relie aux besoins des apprenants. La tâche finale guide les apprenants à pratiquer ce qu’ils ont appris dans un contexte simulé, comme dans la vie quotidienne, c’est pourquoi la production orale possède une place prépondérante dans cette partie.